crédence

crédence

crédence [ kredɑ̃s ] n. f.
• 1519; « croyance » v. 1360; it. credenza « confiance », dans la loc. fare la credenza « faire l'essai » (des mets, des boissons)
1Buffet de salle à manger dont les tablettes superposées servent à poser les plats, la verrerie. 2. desserte, dressoir.
2Liturg. cathol. Console sur laquelle on dépose les burettes, le bassin servant pour la messe.

crédence nom féminin (italien credenza, confiance, du latin médiéval credentia) Meuble sur lequel on faisait l'épreuve des mets et des boissons destinés aux princes afin d'éviter leur empoisonnement. Buffet remontant aux XVe-XVIe s., composé d'un corps de rangement à deux portes soutenu par des montants au-dessus d'un espace libre. Nom parfois donné au dressoir. Dans une église, petite console placée près de l'autel, sur laquelle on prépare ce qui est nécessaire à l'office (burettes, encensoir, etc.).

⇒CRÉDENCE, subst. fém.
A.— [Service de bouche d'une maison]
1. Buffet, table destiné(e) à recevoir les plats présentés au cours de l'essai des mets.
Rem. 1. Attesté ds Lar. 19e-Lar. Lang. fr., QUILLET 1965. 2. L'essai des plats par un officier de bouche permettait aux princes de s'assurer que les mets présentés ne contenaient pas de poison. 3. D'apr. VIAUX, Meuble, Fr., 1962, p. 54 : ,,Cette coutume (...) n'a donné lieu à aucune création de meuble; le buffet servait à cet usage (...), on employa volontiers crédence qui sonnait mieux que buffet``.
P. méton. Partie d'un buffet située entre le corps supérieur et le corps inférieur, dont les étagères permettent l'exposition de pièces de vaisselle. Synon. desserte, dressoir.
2. P. anal.
a) Table sur laquelle sont déposés les mets, la vaisselle nécessaire au service du repas et qui sert éventuellement à la découpe des viandes; meuble de salle à manger dans lequel est rangée la vaisselle et dont la table d'applique permet l'exposition d'objets et le dépôt des plats. L'écuyer-tranchant découpa sur une crédence les viandes (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 440). Au-dessus de cette crédence d'albâtre où s'empilaient tant de coupes (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 360). Une crédence monumentale, égayée de vieilles faïences et de merveilleuses pièces d'argenterie ancienne (ZOLA, Nana, 1880, p. 1348).
Rem. Crédence peut désigner aussi le ,,second corps d'un buffet plus ou moins sculpté et que l'on place au-dessus du buffet proprement dit`` (Nouv. Lar. ill.-Lar. 20e).
b) Petite armoire à étagères dans laquelle sont rangés les objets nécessaires à l'essai. Près de la table, un petit meuble fermé, la crédence, qui contient les objets employés à l'essai des mets (FARAL, Vie temps St Louis, 1942, p. 158).
c) Vx. Garde-manger, office dans les séminaires et les collèges ecclésiastiques.
3. P. ext., rare. Meuble fermé destiné à recevoir des objets précieux. Cachez toujours bien vos feuillets dans la crédence que j'ai fait mettre en votre chambre (SAND, Beaux MM. Bois-Doré, t. 1, 1858, p. 79).
B.— Domaine relig. (liturg.)
1. Dispositif destiné à recevoir les objets (burettes, aiguière, etc.) utilisés pendant la messe.
a) Tablette placée à la droite de l'autel. À coté, sur une crédence, s'étalait un autre livre, le registre de paroisse (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 439).
b) Niche pratiquée dans le mur, parfois fermée par une porte. On voit (...) dans quelques églises romanes, les crédences en forme de niches (LENOIR, Archit. monast., 1856, p. 154).
2. Fam. Tasseau de bois fixé au-dessous de la banquette amovible d'une stalle sur lequel, lorsque la banquette est redressée, les ecclésiastiques peuvent se tenir à demi-assis pour éviter la fatigue des stations prolongées. Synon. console, miséricorde, patience.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, GUÉRIN 1892, QUILLET 1965.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1474 faire credance « goûter les aliments ou les boissons avant de les servir » (O. DE LA MARCHE, Estat de la maison de Charles le Hardy, Du 1er estat ds GDF.); 1519 credence « pièce d'orfèvrerie ou languier, servant à faire les essais du service de bouche » (Arch. Nord, B 3497, n° 123711 ds IGLF); 2. dernier quart XVIe s. « meuble sur lequel on place la vaisselle » (L'Isle des Hermaphrodites ds HAVARD); 1671 p. ext. « chambre où l'on serre les vivres » (POMEY); 3. 1671 « tablette placée près de l'autel sur laquelle on pose les burettes, etc. » (ibid.). Empr. à l'ital. credenza, attesté au sens 1 dep. ca 1336 (Boccace ds BATT. : fare la credenza), au sens 2 dep. av. 1543 (Firenzuola, ibid.), au sens 3 dep. 1622 (Buonmattei, ibid.), proprement « croyance » (dep. 1re moitié XIIIe s., Giacomo da Lentini) et « confiance » (dep. 2e moitié XIIIe s., Rustivo di Filippo, ibid.), empr., de même que le m. fr. credence « confiance, créance, foi, etc. » (v. FEW t. 2, p. 1307 b), au lat. médiév. credentia « id. », dér. de credere (croire). Fréq. abs. littér. :53. Bbg. HOPE 1971, p. 36, 185. — JANNEAU (G.). [La Crédence]. Vie Lang. 1972, pp. 494-496.

crédence [kʀedɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1519, au sens 1; « croyance », v. 1360 (→ Créance); ital. credenza « confiance » dans la loc. fare credenza « faire l'essai » (des mets, des boissons) d'où le franç. faire credance, 1474; credenza vient du lat. credere. → Croire.
1 Didact. Buffet dont les tablettes superposées servent à poser les plats, la verrerie, etc., dans une salle à manger. Desserte, dressoir, vaisselier. || Une crédence en chêne. || Les tablettes d'une crédence.Partie d'un buffet de salle à manger comprise entre le corps inférieur et le corps supérieur.
Vx. Garde-manger, lieu où l'on conservait la nourriture, dans les couvents, les séminaires, les collèges.
Par ext. Meuble destiné à contenir des bibelots, des objets précieux (→ Bibelot, cit. 3, Mallarmé).
1 Ils avancent vers la table… « Oh mais là, sur cette crédence, qu'est-ce que c'est ? Elle s'arrête… Mais c'est très beau, dites-moi, cette Vierge gothique (…) »
N. Sarraute, le Planétarium, p. 303.
2 (…) il y a des étagères et des crédences qui portent de nombreux bibelots c'est ce qui représentera la Chine.
Tony Duvert, Paysage de fantaisie, p. 204.
2 (1671). Liturgie cathol. Petite table, console sur laquelle on dépose les burettes, le bassin, servant pour la messe ou pour une cérémonie religieuse. || Autel flanqué de deux crédences.
DÉR. Crédencier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Credence — can have several meanings: In probability theory, credence means a subjective estimate of probability, as in Bayesian probability. In economics, a credence good is a good whose value is hard for a consumer to ascertain. A letter of credence is a… …   Wikipedia

  • Credence — • A small table of wood, marble, or other suitable material placed within the sanctuary of a church and near the wall at the Epistle side, for the purpose of holding the cruets, acolytes candles, and other utensils required for the celebration of …   Catholic encyclopedia

  • Credence — Crédence La crédence (de l italien credenza : confiance) est un meuble ou partie de buffet où l on range et expose la vaisselle, les plats précieux et les objets servant pendant le repas. Le terme désigne également une table où l’on pose les …   Wikipédia en Français

  • credence — credence, credit, credibility 1. In general use, credence means ‘belief, trustful acceptance’, and is used mainly in the expression to give (or lend) credence to, which means ‘believe, trust’: • The radicality of these changes…had lent credence… …   Modern English usage

  • Credence — Cre dence (kr[=e] dens), n. [LL. credentia, fr. L. credens, entis, p. pr. of credere to trust, believe: cf. OF. credence. See {Creed}, and cf. {Credent}, {Creance}.] [1913 Webster] 1. Reliance of the mind on evidence of facts derived from other… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • credence — [krēd′ ns] n. [OFr < ML credentia < L credens, prp. of credere: see CREED] 1. belief, esp. in the reports or testimony of another [to give credence to rumors] 2. credentials: now only in the phrase LETTERS OF CREDENCE 3. Eccles. a small… …   English World dictionary

  • Credence — Cre dence, v. t. To give credence to; to believe. [Obs.] [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • credence — I noun acceptance, act of believing, assurance, belief, certainty, complete trust, confidence, conviction, credit, dependence on, faith, firm belief, fixed belief, full assurance, full belief, implicit belief, instinctive belief, persuasion,… …   Law dictionary

  • crédence — CRÉDENCE. s. f. Sorte de petite table qui est au côté de l Autel, et où l on met les burettes, le bassin et les autres choses qui servent à la Messe, ou à quelque cérémonie ecclésiastique. Il y a ordinairement deux crédences aux côtés de l Autel …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • credence — mid 14c., from M.L. credentia belief, from L. credentum (nom. credens), pp. of credere believe, trust (see CREDO (Cf. credo)) …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”